Le forum RPG de la série de Erik L'Homme et Pierre Bottero.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Halloween Party [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lou Chevol
Agent stagiaire
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 26
Localisation : Particulièrement perdue

MessageSujet: Halloween Party [libre]   Mar 1 Nov - 11:58

[ mais c'est mort ici ... allé, on se réveille chers amis stagiaires !! )


Qu’est ce que je foutais ici ?

C’était l’une des questions qui me revenaient sans cesse en tête ce soir. Pas que j’avais eu une absence ces dernières heures m’empêchant de me souvenir de la façon dont j’étais arrivée dans ce quartier de bourge. Non, en réalité je me demandais ce qui avait bien pu me passer par la tête pour accepter de venir à cette soirée spéciale Halloween organisée par un groupe de fils à papa de mon école. Effectivement, il y avait trois jours, l’un d’eux, alors que je sortais d’un cours de journalisme anglophone, était venu me voir, un regard séducteur plongé dans … mon décoté (subtilité masculine … j’adore) et m’avait invitée d’une voix sensuelle à « venir frissonner chez lui en compagnie de tout le groupe pour Halloween ». Les autres minettes à qui il avait sorti cette phrase s’étaient surement empresser de glousser avant de répondre un « Oh OUI ça va être trop coooool !! », pour m’a part je m’étais contenté d’un simple « mouais, pourquoi pas … », réponse qui était la plus représentative de mon humeur des semaines précédentes…. Pour résumer, cela faisait au minimum trois semaines que l’association me laissait sur la touche. Et ce manque d’action dans le monde des anormaux me déprimait sérieusement. Ma vie social était au plus bas, et ce sentiment d’intense solitude ne faisait qu’empirer depuis que la seule personne avec qui je prenais plaisir à parlé depuis mon arrivé ici -j’ai nommé Mademoiselle Rose … (allez savoir pourquoi, je me transformais en véritable moulin à parole quand elle était dans les parages) - m’avait définitivement (façon de parler j’espère) abandonné. C’était surement ce qui m’avait poussée à me rendre à cette fête stupide…

Une fois sur place, il m’avait suffi de dix minutes pour me faire une vague idée du reste de ma soirée, si je ne décidais pas rapidement de m’enfuir de cette appartement à l’allure de palace miniature ! Ce que j’ai donc fait pour me retrouver dans la fraicheur des rues chics de la capitale. Je réajustais l’écharpe autour de mon cou, et avançais sans but.

Halloween en France n’est pas aussi grandiose qu’aux États Unis. Du moins selon l’idée que je me fais de cette fête chez les américains… Pourtant, ce soir là, la rue dans la quelle je me trouvais grouillait de jeunes habillés en pseudo monstres avec des sacs de bonbons pleins à craquer, ou d’autres plus vieux accoutrés de façon tout aussi ridicule fonçant vers des appartements bruyants comme celui que je venais de quitter. C’était marrant ; après avoir côtoyé des vampires, loups garous, goule et autres « monstres», le déguisement de ces gus donnait vraiment envi de rire…
Arrivée au bout de la rue je me retrouvais au niveau des quais, non loin de la Tour Eiffel. Immense, le regard (si elle en avait eu un) hautain, elle regardait Paris de haut, fière d’être le centre de ce petit monde. Lumineuse, elle perçait la nuit avec tout ses strass et ses paillettes… Sans vraiment que je ne sache pourquoi elle me faisait sentir encore plus seule. J’aurais donné n’importe quoi, là maintenant, pour rencontrer un visage familier. N’importe qui pourvu que ce sentiment bien trop étrange ne disparaisse. Je m’asseyais au bord de la Seine le regard planté vers nulle part et attendais, le je ne sais quoi qui me ferait sortir de ma déprime.
...
Qu’est ce que je foutais ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Tajnar Sybell
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 24
Localisation : Ahah! Vous aimeriez me rejoindre c'est ça?

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Mer 2 Nov - 19:55

J'aime pas Halloween. J'aime la nuit, le calme qu'elle m'apporte, sa fraicheur et tout...mais ce soir, les Autres, les gens en général, se l’appropriaient et me pourrissait mon moment. Ouais, j'aime pas cette nuit là. Et puis franchement, quand on voyait les mioches déguisés en monstres et les autres crétins d'adolescents, en tant que membre de l'Association j'avais plutôt envie de me tirer une balle.
La main dans la mienne se serra un peu, comme si la personne à qui elle appartenait savait le fond de mes noires pensées...et ça aurait très bien pu être le cas. Je relevais un peu la tête pour croiser le sourire ravi de Sylvestre. Comment avait-il réussit à me tirer de l'appartement? Encore un de ses tours de magie. Je ne suis pas manipulable mais avec ce mec, je suis un vrai gamin. Et ça m'énerve. Beaucoup.
-Rooooh, allez, ne fais pas cette tête!
Je fixa mon regard dans celui vert de Sylvestre et le fusillai des yeux.
-Quelle tête? Crachais-je avec amertume.
Je hais quand il tente de me remonter le morale. En fait, je déteste pratiquement tout ce qu'il fait. Ouais, tout...Alors pourquoi sa main est dans la mienne? Pourquoi elle peut se permettre de s'y mettre depuis des mois déjà? Tsssss...
Sylvestre se contenta de rire à ma phrase et nous continuâmes notre chemin sans rien ajouter, il savait qu'il ne fallait pas m'énerver.
On arrivait près de la Seine, c'était bientôt la fin de la balade. C'était devenu une habitude, quand je faisais mes grands tours de Paris, Sylvestre m'accompagnait un peu. C'était logique. Il savait que j'étais plus calme la nuit et que c'était les seuls moments où il pouvait s'afficher avec moi de cette manière.
-Bon...Lança t'il avec la pointe de regret qu'il avait à chaque fois qu'il devait partir. J'y vais.
Sylvestre avait 26 ans mais je faisait une tête de plus que lui, il dut donc se mettre sur la pointe des pieds pour pouvoir atteindre mes lèvres et y placer un baiser auquel je me dérobais assez rapidement lui arrachant un soupir contrit. Puis il fit demi-tour et s'enfonça dans la nuit.
Je me retrouvais donc tout seul, comme un con, sur les bords de la Seine. Je fis quelques pas, pas trop décidé sur l'endroit où j'allais aller puis je me laissa tomber lourdement sur le sol. Pas loin de moi, cinq mètre à peine, une autre personne était là. Je décidais de faire de mon mieux pour ne pas lui dire de se barrer.

_______________________________________________________________________________________


Dernière édition par Tajnar Sybell le Mar 8 Nov - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lou Chevol
Agent stagiaire
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 26
Localisation : Particulièrement perdue

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Dim 6 Nov - 22:58

Impossible à arrêter, les larmes s’étaient mises à couler sans que je ne sache vraiment comment elles étaient arrivées là. Ce n’était pas moi qui chouinais, c’était elle, Lou enfin l’ancienne. Sa présence, depuis cette été s’était faite de plus en plus fréquente et je n’y pouvais absolument rien. Ou alors tout ça n’était qu’une excuse pour expliquer mon comportement si pathétique. J’ouvrais les vannes, je craquais, je laissais relâcher toute la pression accumulée depuis bien trop longtemps. Lou n’était pas capable de vivre dans la solitude, moi si, je baignais dedans depuis que j’étais née, depuis que mon existence s’était révéler à moi-même comme à la face de monde… il y a deux ans. Pourtant ce soir là plus que n’importe quelle autre le poids de cet exil m’était insupportable. Et j’étais là à pleurer, suivit des larmes les sanglots étouffé par ma fierté. J’étais toute seule ici, la seule qui me regardait de ses 300 et quelques mètres de haut se fichait éperdument de moi, et c’est d’ailleurs pour ça que je me permettais cette preuve de faiblesse.

Des bruits de pas me surprirent et je retenais l’un de mes sanglots, regardant ce qui perturbait ma déprime solitaire. Dans la nuit et les larmes je n’aperçu qu’un couple. Deux hommes pour être précise. Main dans la main ils s’avançaient vers moi. Après que le plus petit ait embrassé ce qui ressemblait a un garde du corps, les deux amants se séparèrent et le grand vint s’assoir juste à coté de moi. Et voila, je n’étais plus seule hors de question de craquer devant un totale inconnu. En une seconde ma carapace était de nouveau là, je séchais les larmes étalés sur mes joue et lançait un regard pas du tout amical à celui qui avait osé me déranger qui se traduisait facilement par « écoute blondinet, j’ai rien contre toi mais j’étais là avant, alors dégage » …

1seconde. C’est le temps qui me fallu pour le reconnaitre. (Un peu long je sais…). Le type de l’association, celui que j’avais rencontré il y a de ça 3 mois. Le seul parisien à avoir rencontré Lou. D’un cou j’eu envi de rire. Quelle ironie, je laissais cette idiote fondre en larme espérant que quelqu’un vienne me sortir de cette lamentable dépression, et celui qu’on m’envoyait était le seul stagiaire de l’association à avoir entendu le son de ma voix.
Décidé à prendre la perche qu’on me tendait, j’ouvrais la bouge et me lançais dans ce que je savais le moins bien faire, parler :

- Décidément, on a tout les deux un faible pour ce fleuve !

Ma voix, rendu rauque par les sanglots d’il n’y a pas 5 minutes est maladroite. Pas maladroite comme les mots qui sortent de ma bouche quand je laisse la vieille Lou aux commandes, non maladroite comme …. Sincère.
M*RDE est ce que j’ai bien remis mon bouclier ?!
Revenir en haut Aller en bas
Tajnar Sybell
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 24
Localisation : Ahah! Vous aimeriez me rejoindre c'est ça?

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Mar 8 Nov - 18:34

Les eaux noires de la Seine coulait presque sous mes pieds, engloutissant les déchets dans un bouillon d'encre à la lumière de la lune. Les gens jetaient leurs idées noires, leurs regrets, tout ce dont il ne voulaient plus. Moi aussi j'avais beaucoup à jeter ici mais je ne l'aurais pas fait, la Seine n'avait pas besoin de boire des larmes une fois de plus dans la nuit. J'avais entendu la fille bien sur, mais étonnement, l'effet de la nuit surement, aucune remarque sarcastique ne m'était venu à l'esprit, peut être aussi que je savais que je n'étais pas très loin.

J'en étais arrivé à un point terrible, je n'osais plus regarder mon passé car j'avais trop peur de retomber dans l'abîme d'ultra-violence qui l'avait rythmé. Je savais, moi, jusqu'où on pouvait tomber et quand je regardais mes mains je voyais encore le sang qui y trainait. Je n'avais aucun avenir, c'était comme ça. j'aurais voulu ne pas m'en faire mais je n'y arrivait pas, j'avais toujours du bataillé pour avoir ce dont j'avais besoin mais devant cette idée, l'avenir, je tombait des nues. Et si le jour j'arrivais à me dire de vivre au jour le jour, la nuit mes doutes réapparaissait encore plus profond. J'en était sur, je ne vivrais pas vieux, j'en étais tellement sur que j’en étais malade.

- Décidément, on a tout les deux un faible pour ce fleuve !


Sa voix me tira de mon brouillard, me ramenant soudainement à la surface et je lui en étais extrêmement reconnaissant. Je dirigeais mon regard vers elle et eu un court sourire, c'était la fille de l'autre fois...Lou. Ah on était beau! Elle avait son regard encore rouge d'avoir pleuré et moi tellement remplit d'ombre et d'idées noires ...on en avait tout deux lourd sur le cœur.

-Ouais, faut croire, lâchais-je dans un souffle.

D'une rapide pression des bras je me décalais vers elle. Oui, je sais, c'était un fait étrange de m a part, plus même, carrément une anomalie, mais c'était un réflexe. J'eus un sourire triste en voyant son visage dont la carapace efficace cachait, cette fois-ci, mal la peine qu'elle éprouvait. Du moins, ça me semblait être ça.

-J'suis pas le seul à en avoir marre à ce que je vois...


Ma perche maladroite me sembla vide et je lâchais un soupir las, j'étais tellement doué pour lancer autre chose que des sarcasme et des insultes, ça frisait le respect, même elle faisait mieux.

_______________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Lou Chevol
Agent stagiaire
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 26
Localisation : Particulièrement perdue

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Mer 23 Nov - 23:48

[ HS: boulo, boulo,boulo , boulo, 20 ans, nuit blanche, fatigue .... voici mes excuses... je suis pas morte , juste très occupée , ça ira mieux dans quelques semaines, j'éspère =) Pardon pour les fautes, la taille du texte, tout ça je voulais le poster le plus vite possible ]


Je soupirais en réponse à sa dernière remarque. Un rire ironique se logea dans ma gorge et refusait tout bonnement de sortir. Sortir… de cet enfer, il le fallait … Partir loin pour ne probablement jamais revenir ! Une ultime larme s’échappa le long de ma joue. Lorsqu’elle se déposa sur le sol froid, je me levai d’un bond. Titubant d’abord dangereusement vers l’eau noir, je réussi tant bien que mal à posé mes deux pied à plat sur le béton. Saleté de pompe a talon.

_ C’est nul ! M’écriai-je de façon un peu théâtrale, c’est la fête ce soir m*rde ! Faut se bouger ! Allons, traquer des anormaux criminels. Une petite mission clandestine pour nous remonter le moral, ça doit bien de tenter, non ?

Je jetais un regard pétillant au jeune garçon assis à mes pieds. Il fallait que j’oublie ces ressentiments que je m’étais toujours interdite d’éprouver, il fallait qu’il chasse ses idées noires. Faire le boulo pour lequel on était doués tout en désobéissant à l’association, c’était exactement ce qu’il nous fallait à tout les deux.
Je contemplais Tajnar avec un air de défit. Tout près de moi, je la sentais, Lou. Inquiète quant à la suite des événements mais désireuse de ne plus sentir cette solitude qu’elle ne savait supporter. Elle patientait gentiment que je lui laisse de nouveau les commandes de mon corps … ou du siens, je ne savait plus trop …
Revenir en haut Aller en bas
Tajnar Sybell
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 24
Localisation : Ahah! Vous aimeriez me rejoindre c'est ça?

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Sam 26 Nov - 14:43

La larme sembla couler au ralentit. J’eus tout le temps pour la voir. Elle me semblait bien lente à descendre, et bien clair aussi, les lumières de lampadaires qui passaient à travers elle jetait de petites tâches sur le sol. C'était plutôt jolie en fin de compte. Moi, je ne pleurais jamais. Du moins, je n'ai pas souvenir d'avoir jamais pleuré, pas même quand je suis tombé au fond. Parce qu'on ne le sait pas mais, même quand on nait sans rien, on peut perdre beaucoup encore.


_ C’est nul ! C’est la fête ce soir m*rde ! Faut se bouger ! Allons,
traquer des anormaux criminels. Une petite mission clandestine pour
nous remonter le moral, ça doit bien de tenter, non ?


Malgré la sombre humeur qui planait sur moi, sa soudaine réaction me fit sourire. Son idée me tentais assez pour tout vous avouer. Je savais qu'on pensait la même chose pour le moment: on fait notre job, mais on arrange les règles à notre manière tout de même. Ça me va. Li'dée d'aller fracasser la face de quelques anormaux ne e dérangeait guère. Certes, certain n'aurait rien fait, mais je m'en fichais quand il s'agissait d'humain, alors quelle différence avec les anormaux? Si ça c'est pas du contre-rascicme! ...Ca n'existe pas le contre-rascisme n'est ce pas? ...Oubliez ce détail.

Je me levais d'un bond, comme si j'avais toujours été prêt pour ça. C'était surement un peu le cas. Ma main s'arrêta à un centimètre de ma poche ou se trouvait mon téléphone portable. J'hésitais un peu puis haussais des épaules, je laisserais Sylvestre s'inquiéter, ça lui apprendra.

Je croisais mes doigts et les tendit jusqu'à entendre leurs craquement habituel qui résonna étrangement dans cette rue toute belle toute propre. J'aime pas les quartiers de bourges. Je me retournais vers la fille. Lou si je me souvenais bien. Elle devait être plus âgé que moi et dans ses yeux, y'avait pas mal de vécu. oins qu moi, mais assez pour que je la respect un peu.

-On est go.
Revenir en haut Aller en bas
Lou Chevol
Agent stagiaire
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 26
Localisation : Particulièrement perdue

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Sam 11 Fév - 20:00

[ Bon déjà pour la suite , je m'occupe de mon avatar rapidement =) ]


Un craquement de doigts et une approbation, deux sons qui résonnèrent merveilleusement bien à mes oreilles. Je crois bien que c’était la première fois que je me choisissais un allier de mon plein gré pour une mission. Bien sur, ce n’était pas le genre de mission de groupe que pouvait fournir l’association, mais je n’étais pas du genre à me fier a des coéquipiers quelqu’en soit la raison. Pourtant, c’était maintenant plus que certain, j’avais terriblement besoin de compagnie ce soir. Et cette tête blonde antipathique sur corps de catcheur, qui avait tout l’air de se donner un mal fou pour repousser les gens qui l’entouraient était surement le meilleur compagnon que je pourrais me trouver. Dans ses yeux, loin derrière la détermination que ma proposition avait déclenché, je voyais du mystère, des histoires, un passé sombre qu’une partie de moi (vous savez laquelle) ne pouvait s’empêcher de vouloir connaitre.

L’ignorant sobrement, je tachai de me concentré sur les heurs à venir.Il nous fallait trouver des anormaux mais …

- Où ? éludais-je à haute voix sans le vouloir.

Mon manque de mission de ces dernières semaines et ma faible connaissance en ce qui concernait la capitale risquait de m’handicaper sérieusement … J’avais plus qu’a espéré que Tajnar pourrai jouer les guides … autrement dit, j’étais bien obliger de me fier a lui …

- Je veux dire … je te suis … quelque chose me dit que tu sais ou on pourra trouver des ennuis …

La confiance …hm je détestais ça …
Revenir en haut Aller en bas
Tajnar Sybell
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 24
Localisation : Ahah! Vous aimeriez me rejoindre c'est ça?

MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   Dim 26 Fév - 11:23

Simple, clair, net. J'aimais. Ça me faisait penser à ma propre manière de poser les questions. Ouaip, la meuf gagnait des points qui pourraient lui être fort utiles quand elle serait dans la merde. Ah. Elle se reprenait. Dommage, mais bon, personne n'est parfait. Apparemment, elle non plus n'était pas une pro de la sociabilité. Qui se ressemble s'assemble me direz vous. Moi ça me va tant qu'elle sait taper sans trop de remord et avec de la force.

Un sourire un peu sarcastique se forma sur mes lèvres, précédant la super réplique que j'allais lui sortir.

-Je trouve pas les ennuis, généralement, 'sont eux qui m'trouve.

Pour mon plus grand bonheur d'ailleurs.

-Mais vers la banlieue ils ont tendance à m'trouver plus rapidement.

Oh j'en avais eu des histoires dans la banlieues. Et pas forcement heureuse d'ailleurs. Je crois que j'espérais secrètement tomber sur d'anciennes "connaissances". la plupart voulait me faire la peau et je les comprenais, mais ce n'était qu'un détail. Si on tombait effectivement sur eux, y'aurait du sang et en parfait psychopathe, je dois avoue qu'il n'y a rien qui me fasse plus kiffer qu'une bonne dose de sang. Humain de préférence.

Je tournais machinalement mon regard vers la banlieue, qu'on ne voyait pas d'ici, bien sûr. N'allons pas imposer l'horrible vue de ces tours de béton à ces pauvres et adorables petits bourgeois. Putain de classe sociale, les riches et les pauvres à Paris ne vivent pas dans le même monde, ils ne se voient même pas. Avant de faire partie de l'Association, je n'étais jamais allé ici, même pour foutre la merde. Ça ne m'était même pas venu à l'idée. Et l'idée d'aller en banlieue me faisait espérer que peut-être je ne ferais pas rater cette chance aux autres mecs que je côtoyais. S'ils me tabassaient pas avant bien entendu.

J'dois être suicidaire en fait sur les bords, mais voyez, le gout du danger est le meilleur et le pas de la mort qui se glisse derrière vous, encore indécise à vous prendre est une symphonie pour les types comme moi. Inconsciente de l'excitation morbide qui m'envahissait peu à peu, la fille attendait que j'ouvre la voie. Ce que je fis sans prévenir, partant soudain, sans plus réfléchir, vers les banlieues. Et chaque pas vers elles semblait nous entrainer dans un monde plus sombre. C'était effectivement le cas.

[Je te laisse faire la suite dans un sujet dans la banlieue ok?]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halloween Party [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Halloween Party [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» luminère halloween PARTY ROCK
» Salem (Serendipity Noel LE Edition Halloween Party) pfdf p2
» R. L. Stine - Halloween party
» tarte au chocolat d'halloween...
» Qu'allez vous faire pour mle Halloween de cette année ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A comme Association RPG :: Rôle Play :: Paris :: Avenue Mauméjean-
Sauter vers: