Le forum RPG de la série de Erik L'Homme et Pierre Bottero.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...

Aller en bas 
AuteurMessage
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Lun 15 Oct - 21:20

Quand ma soeur avait parlé de vacances, j'avais tout de suite pensé plage, vagues, glaces, surfeurs, fêtes, parasols ou même parc d’attractions et cinéma à gogo. Mais je ne m'attendais pas du tout à ÇA. Ça, c'est le panneau d'un village dénommé "Poireau". Village qui, je précise, se trouve perdu au milieu de champs, de fermes, de vaches, loin de toute civilisation. Pourtant j'aime la campagne! J'ai même vécu dans un charmant village quand j'étais petite. Mais là c'était le pompon!
Je restais figée devant cet écriteau de bois, mes connexions neuronales s'étant échappées pour partir sous les tropiques en me laissant un papier d'encouragement. Ça sentait la catastrophe à plein nez!

"Ça sent le lisiez, dit ma soeur, laaargement plus enjouée que moi.
-Je te le fais pas dire! Allez on rentre Céleste je vois le désastre arriver de loin! Dis-je ne désirant pas le moins du monde rester.
-Mais non Vyctorine, il y a vraiment du lisier dans les champs. Et puis on ne peut pas rentrer, le bus vient de repartir!"

Je me tournais pour voir ma seule échappatoire s'envoler. Ou plutôt le seul bus de la semaine rouler au loin. Il n'y avait que quelques personnes descendues avec nous du bus mais je n'y prêtait même pas attention.

"NOOOOOOOOONNNNNNNNNN, gémis-je catastrophée. Et bah la voilà ta catastrophe, tu l'as cherchée, tu l'as eue !
-Allez c'est pas si terrible ! Tenta de me réconforter ma soeur aînée. On reste là que cette semaine pour faire le plein pour notre herbier !
-C'est déjà trop ! Et puis pourquoi est-ce qu'on ne va pas à l'Armurerie de l'Association ?
-Parce qu'il faut bien que tu apprennes à distinguer les plantes!
-Ouai, on va dire ça comme ça, maugréais-je peu convaincue."

Du coup elle me traîna jusqu'à l'auberge/pub/restaurant/seul-artisanat-à-20 km-à-la-ronde. Devant la grande bâtisse pas loin de s'écrouler, elle me lâcha d'un coup et je tombai brusquement au sol. Nous entrâmes. Une puanteur sans pareille régnait dans ce bar. Un mélange entre la sueur, la bière, la nourriture, la poussière, l'urine, les déjections, les supposés cadavres en décomposition (si ce ne sont pas des hommes, ce sont surement des rats ou des chats.). L'enjouement de mon aînée sembla s'ébranler une fraction de seconde mais croire qu'elle pourrait renoncer, ce serait mal connaître la courageuse Céleste Bridge. C'est sûrement de famille et le gêne C du Courage avec un grand C n'à pas dû sauter mes chromosomes... Enfin façon de parler. Mais là, j'aurais largement préféré me faire passer un savon par Walter que de rester ici une minute de plus.
Ma soeur se fraya un passage parmi les "trucs" qui jonchaient le sol et atteint l'aubergiste. Grand, gras, chauve, un oeil de verre et bourru, il n'avait vraiment pas l'image de l'homme idéal. A la rigueur un troll mais... Bref ! Il parlait avec un habitué d'après la belle rougeur de son nez.

"Bonjour, excusez-moi... Commença Céleste.
-C'est pour quoi ? Lança-t-il désagréablement.
-Louer un chalet, repris-je tout aussi désagréable."

Il me fixa puis finit par se retourner vers un tableau où des clefs y étaient suspendues.

"Il m'en reste un...Dit-il avec lassitude en tendant les clefs à mon apparentée."

Je soupirai de soulagement. On ne resterait pas ici.

"... Mais, continua-t-il, méfiez-vous des blaireaux! On en est infesté."

"C'est toi le blaireau, pensais-je malgré moi."

"Merci ! Remercia ma soeur avec un joli sourire."

Nous partîmes en direction du-dit chalet.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

"Pffff des Blaireaux, pensais-je. Comme si des blaireaux pouvaient envahir quelque chose !"

Nous arrivâmes enfin à la vieille bâtisse et quand nous entrâmes, ce fut le cataclysme. C'était tellement le cahot que même une souris n'aurait pas pu vivre dans un tel endroit.

"Pouah mais c'est une infection, me plaignis-je encore.
-Oui effectivement, me confirma Céleste.
-On dirait que je suis en train de marcher dans du fumier...
-C'est peut-être parce que c'est le cas, me dit ma soeur totalement sérieuse.
-Brouh mais c'est dégueu !!!"

Nous commencions alors à faire un peu de ménage et de rangement.
Plus tard, une fois notre sale besogne presque terminée, je vis une énorme boule poilue blanche et noire cachée sous un lit. Evidemment vous imaginez bien que j'ai hurlé comme une malade quand j'eu enfin compris que c'était un blaireau qui nichait sous MON lit. Cependant, celui-ci se contenta de m'observer tranquillement avant de continuer à manger ce qui s'apparentait à une pantoufle. Par politesse et non par peur je décidai de le laisser finir son repas.
Quelques minutes plus tard, j'entendis ma soeur hurler de la même façon en découvrant cinq autres blaireaux dans sa salle de bain. Une guerre commença !

o,o.......O.O ........ ...... O,0 !!!!!!

Deux bergers parlaient tranquillement de leurs brebis, vaches, moutons, cochons, blaireaux, quand ils virent la porte du chalet n°3 s'ouvrir brutalement avec des dixaines de blaireaux courant à vive allure avec à leurs trousses deux folles enragées, cheveux droits, dréssés sur la tête.

"V'in zouuu! fit l'un.
-Comme ch'tu diche! Chelles là on va en entendre parchler! fit l'autre."

Et ils reprirent leur conversation tantôt coupée.

********

Une demi-heure après avoir intégralement chassé la vermine, mon aînée me demanda d'aller commencer la cueillette de tout ce qui se trouvait sur sa première liste en attendant qu'elle déballe toutes nos bagages. Je partis donc confiante pour cette première mission dans la forêt.
Je m'enfonçait petit à petit dans la forêt quand j'entendis un homme chanter. Je m'approchais de la source de cette mélodie pas mélodieuse du tout quand je vis l'homme en question, nu, se savonnant sous une cascade en dansant la danse des canards. Ma foi... On voit parfois des choses bien étranges dans les forêts ! Je repris ma route.

===> ===>

J'étais dans la forêt et j'avais déjà cueilli plus de la moitié des plantes sur la liste. Cependant ça faisait bien une heure que je ne trouvais plus rien. Et en plus il faisait nuit ! Et si un psychopathe traînait dans le coin? Et si un loup garou avait senti mon odeur ? Je m’agitais, terrifiée à l'idée de finir dans le ventre d'une grosse bête poilue qui pue ! Mais le Courage légendaire de ma famille fit surface et je repris mes recherches tremblante... De froid. Oui c'est ça, de froid ! Cependant ma soeur devait s'inquiéter et je ne savais pas où j'étais. Mais comment allais-je m'en sortir ? C'est alors que d'une toouuuute petite voix je fis:

"Heuuu... Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voudrait bien m'aider?"
Revenir en haut Aller en bas
Eléna Isil
Touriste
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Ah, au fait, où suis-je?

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Jeu 1 Nov - 21:48

[Soyez indulgents, c'est mon premier RP...]

Comme c'est les vacances je me suis dit que j'allais trouver un endroit tranquille pour les passer. C'est pourquoi j'ai choisi un petit village à proximité du village de Poireau (en plus de la forêt où j'étais sûre de pouvoir trouver quelques campagnols ou quelques souris à grignoter... Moi? J'ai l'air sadique?). Comme j'étais venue en bus, pas question de repartir avant un bon bout de temps.
J'étais passée à l'office de tourisme (on se demande ce qu'il peut bien y avoir à visiter dans un si petit village) pour louer un petit chalet.
Je me dirige dans la direction que m'indique la dame qui m'a accueillie et j'arrive devant le (petit) chalet. J'entre en vitesse (ce qui n'est pas très difficile pour moi...), visite le 2 pièces et considère que c'est assez propre et bien rangé puis je pose mes affaires sur mon lit et je sors me balader dans la forêt.

Cela faisait un petit moment que j'avançais, prenant de temps en temps quelques plantes sur le chemin pour mon herbier (celui qui sers à faire de la magie... J'ai une tête à avoir une collection chez moi?!) et mes cheveux se prenant dans les branches des arbres. *J'aurais dû les attacher*, je soupire mentalement. Soudain, je crois entendre un bruit qui trouble le silence de la forêt. Je m'arrête et tends l'oreille. Oui, j'ai bien entendu un bruit. Enfin des bruits car ce sont des bruits de pas que j'ai entendu. Je m'avance et je vois quelqu'un de dos et j'entends:

"Heuuu... Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voudrait bien m'aider?"

Cette voix, je la connais. Mais oui! C'est celle de Vyctorine, une autre agent stagiaire de l'Association que j'avais croisée à plusieurs reprises lors des séminaires sur les Anormaux. Qu'est-ce qu'elle fait ici? En tous cas, c'est une drôle de coïncidence!
Je me décide à lui venir en aide et je m'avance. *Au pire, je pourrais utiliser mon don si je n'arrive pas à nous sortir de là...*. J'interpelle la jeune fille qui ne s'est toujours pas aperçue de ma présence:

"Hé, Vyctorine! Qu'est-ce que tu fiche ici? Tu t'es perdue?"
Revenir en haut Aller en bas
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 13:02

[ Mais il est très bien ton premier RP, t'inquiète ! Et merci pour le "déblocage" Very Happy ]

"Hé, Vyctorine! Qu'est-ce que tu fiche ici? Tu t'es perdue?" fit une voix que je connaissais bien.

Chic chic chic !!! Enfin quelqu'un !!! J'étais sûre de finir ma vie dans ce bois. Peut-être vieille et ridée ou même moisie et fripée... Non, franchement, n'abordons pas les choses qui fâchent !! J'AI DIT STOP !! Le premier qui ose m’imaginer avec des rides je le fou dans une marmite remplie de mites bien cuite et je créé un mythe sur une troglodyte de graphite qui abrite une termite atteinte de névrite et qui désorbite ceux qui lui rendent visite !!! On est bien d'accord ? Donc, je reprend...
Je me tournais en direction de cette voix bien connue.

"Eléna ?... ELENAAAAA !!!!! fis-je en lui bondissant dessus. Comme je suis contente de te voir !"

Bon vous vous dites que c'est juste parce que j'ai peur mais pas seulement. Je suis assez... Débordante de bonne humeur quand je vois des amis ou des personnes que j'affectionne. Et là justement, je croise, dans la forêt, en pleine nuit, Eléna, une fille de l'Association que j'aime beaucoup. Heu... D'ailleurs c'est pas un peu louche ? Mais non, qu'est ce que tu vas penser ? Comme si Eléna Isil allait de bouffer ! T'as trop d'imagination ma p'tite Brigitte ! Ça me fait penser d'ailleurs que je ne connais pas le pouvoir de celle-ci. Mais connait-elle le mien ? C 'est pas tout mais elle m'a posé une question.

"Bah j'ai profité de cette petite escapade pour venir cueillir des plante pour mon herbier et ... Oui, j'me suis perdue. Dis-je un peu blasé par mes capacités à faire n'importe quoi, n'importe où et n'importe quand.

Je levais la tête vers cette grande blonde et attendais sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Eléna Isil
Touriste
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Ah, au fait, où suis-je?

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 13:29

"Eléna ?... ELENAAAAA !!!!! fit-elle en me bondissant dessus. Comme je suis contente de te voir !"

Ouh la la! Elle à l'air désespérée mais elle trouve quand même la force de me sauter dessus avec celle d'un rhinocéros!
Elle me lâche puis réponds enfin à ma question:

"Bah j'ai profité de cette petite escapade pour venir cueillir des plante pour mon herbier et ... Oui, j'me suis perdue."

Ah... OK, elle est venue ici, toute seule dans la forêt pour remplir son herbier! Quel courage! Moi, ce n'est pas pareil, j'espérais aussi débusquer une petite souris ou deux... En plus de dénicher quelques plantes! D'ailleurs, la faim et la fatigue se font sentir et j'entends un petit rongeur (sûrement une musaraigne) se faufiler dans les buissons derrière moi... Non! Il faut que je résiste à la tentation! Je dois aider Vyctorine! De plus, elle semble attendre ma réaction.

"Bon, je vais t'aider à retrouver ton chemin." *Et le mien par la même occasion*." Mais d'abord, attends moi ici 2 minutes."

Sans attendre sa réponse, je me glisse dans les fourrés derrière moi et je me mets à la poursuite de l'impudent rongeur ayant osé me distraire. Grâce à ma vitesse surhumaine, je le rattrape rapidement et l'achève d'un coup de dents afin de boire son sang (je vous passe les détails, ça vaut mieux, croyez moi!). Revigorée, je reviens dans la clairière ou j'ai trouvé Vyctorine. Heureusement pour moi, elle n'a pas bougé.

"Désolée de m'être absentée, mais je ne peut pas te fournir des explications... En tous cas des explications rationnelles..."
Revenir en haut Aller en bas
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 14:00

"Bon, je vais t'aider à retrouver ton chemin. Mais d'abord, attends moi ici 2 minutes. me dit-elle avant de plonger dans les fourré derrière elle.

"Heuuu... D'accord. Fis-je d'une voix presque inaudible."

J'attendis en faisant un combat de pouces... Oui ces bras de fer chinois! Sauf que moi je le fais toute seule pour m'occuper. Tout à coup, je vis deux petits campagnols passer à côté de moi en courant. Mais qu'est ce qui a pu les effrayer ? Un chat ? Tout à coup mon ventre gargouille et me supplie de me transformer pour déguster ces deux petites choses appétissantes. Mes yeux suivent tristement les deux fuyards, mais je ne bouge pas. Eléna m'a dit d'attendre, je ne vais pas céder à un de mes caprices maintenant. Cependant je me promet qu'en rentrant au chalet, je ferais la fête de tout ce qu'un chat est susceptible de manger.
Quelques instants après je vois Eléna ressortir des buissons. Elle a meilleure mine je trouve. J'hésite à lui demander si elle est allée faire des pillâtes.

"Désolée de m'être absentée, mais je ne peut pas te fournir des explications... En tous cas des explications rationnelles..." me dit elle.

J'émet un petit rire. Comme si ma vie était rationnelle depuis quelques années... Mais je suppose que pour elle c'est pareil. J'aimerais bien lui dire quel est mon don mais je ne sais pas vraiment si j'ai le droit de le dire à une de mes "collègues". C'était beaucoup moins compliqué avant que je rentre dans l'Assoc' ... Avant, j'avais parlé de mes capacités à ma soeur sans qu'il y ait une loi qui m'empêche de le faire.

"Oh ne t'inquiète pas, j'ai vu et entendu tellement de choses irrationnelles que maintenant j'ose à peine croire au rationnel ! lui souris-je."

Cependant je ne sais pas si elle voudra m'expliquer et je respecte son choix quelque soit sa réponse. Ce serait peut-être contradictoire au Règlement...
Revenir en haut Aller en bas
Eléna Isil
Touriste
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Ah, au fait, où suis-je?

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 14:40

[Je ne serai pas sûre de pouvoir poster dans les 5 prochain jours...]

"Oh ne t'inquiète pas, j'ai vu et entendu tellement de choses irrationnelles que maintenant j'ose à peine croire au rationnel !" me sourit Vyctorine.

Je me retiens de pouffer de rire. J'avais oublié à quel point elle pouvait se montrer sympathique! Du coup, j'ai bien envie de lui parler de mon secret... *Oh là! Du calme Eléna! Pense à l'article 6 de l'Association: L'Agent ne révèle jamais ses talents particuliers...* Au fait, vous croyez que le fait que je sois à demi vampire fait partie de ces "talents particuliers"? Il faudra que je pose la question à mademoiselle Rose ou à Walter en rentrant...
Ouh là là! Pendant que je cogitais, j'avais complètement oublié Vyctorine...

"Nous sommes un peu perdues... Peut-tu nous guider jusqu'au village de Poireau?", je chuchote à mon ami le vent de façon à ce que mon amie n'entende rien.

C'est la première fois que j'effectue une bonne action grâce à mon don... Espérons que mon ami céleste accepte de nous aider...

"Bien sûr, mais seulement jusque là. Après tu te débrouille toute seule. Je vais souffler dans la direction qu'il te faut choisir...

- Merci beaucoup."

Tout d'un coup, la direction du vent change. Un peu trop brusquement, mais c'est déjà ça. J'espère que Vyctorine ne s'en ait pas aperçue. Mais pourquoi je m'inquiète autant? Les caprices de la nature, tout le monde connait!

"Suis-moi, Vyctorine. Je vais nous sortir de là..."

Je lui fais signe de me suivre puis je m'enfonce dans les bois...
Revenir en haut Aller en bas
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 16:02

[D'accord Very Happy ]

"Oh ne t'inquiète pas, j'ai vu et entendu tellement de choses irrationnelles que maintenant j'ose à peine croire au rationnel !" lui dis-je.

Elle me sourit puis se tourne légèrement. Peut-être a-t-elle envie d'éternuer... Qui sait ?
Je ferme les yeux et respire profondément l'air frai de la forêt. Le vent souffle tout à coup face à moi et je souris. Heuuu... Est-ce que c'est normal qu'il souffle de plus en plus fort ? Hoho je le sent mal ! Je lutte alors avec ce courant d'air et tente de lui faire face. Bah oui, que croyez-vous, je suis obstinée ! Finalement le vent l'emporte et je fourre rageusement les mains dans mes poches. Cependant j'abandonne vite cette moue déçue quand Eléna prend la parole.

"Suis-moi, Vyctorine. Je vais nous sortir de là... Me dit-elle."

Je fait alors un grand sourire avant de me lancer à la suite de celle-ci. Nous nous enfonçons dans les bois. Eléna va vite et semble parfaitement savoir où elle va. Le vent souffle dans notre dos et je mange des mèches de cheveux qui se rebellent. C'est donc avec de drôles de mouvements faits dans les airs que je tente désespérément de voir où je met les pieds. Ma basket shoote dans une grosse pierre et je saute à cloche pieds en râlant comme un putois mal léché. Il me semble apercevoir les dernières plantes qui me manquaient et je cri à mon amie :

"Attends cinq secondes je vais chercher quelque chose !"

Et je fonce sur ces pauvres plantes dont je viens de raccourcir subitement la durée de vie. Je revient tel un gosse de 5 ans qui vient de finir ses devoirs pour toute la semaine et qui s'avance vers sa mère pour dire qu'il a fini, fière de lui. En l’occurrence la mère là c'est ma soeur. Sauf que je risque de me faire sur-protéger parce que je m'étais perdue. Heureusement qu'Eléna passait par là. Elle m''a sauvé la vie cette miss ! Je lui emboîte le pas en sifflotant. Elle au moins, elle a le sens de l'orientation !!
Revenir en haut Aller en bas
Eléna Isil
Touriste
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Ah, au fait, où suis-je?

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 16:55

De temps en temps, je me retourne pour voir si Vyctorine me suis toujours. Il faut vraiment que je fasse gaffe, je vais un peu trop vite pour elle et, comme je le disais précédemment, elle ne voit pas dans l'obscurité. Je me mis donc à ralentir un peu pour ne pas trop la distancer. Heureusement que le vent m'indique la direction à prendre car je ne sais absolument pas où nous sommes ni où nous allons.
Soudain, Vyctorine trébuche et se met à sauter à cloche pieds en pestant. La voyant ainsi, je m'arrête pour l'attendre quand elle se met à me parler:

"Attends cinq secondes je vais chercher quelque chose !

- OK, mais essaie de faire vite..."

Mes paroles moururent dans ma gorge car mon amie ne m'écoutait pas et est maintenant en train d'arracher des plantes (sûrement pour son herbier). Ne sachant pas quoi faire en attendant, je ne bouge pas de là et je triture mes cheveux d'un geste nerveux. Au bout d'un moment, n'y tenant plus, je lui lance:

"Allez, on y va, tu récupèreras des plantes à l'orée de la forêt, quand on sera arrivées..."
Revenir en haut Aller en bas
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 20:19

"Allez, on y va, tu récupéreras des plantes à l'orée de la forêt, quand on sera arrivées... me dit-elle alors que je me relève.
-Oui oui j'arrive ! fis-je avec mon sourire le plus enfantin."

J'avais enfin tout ce qu'il me fallait sur la liste. Mes cheveux m'embêtaient toujours et je remarquais alors que j'avais un élastique autour du poignet. Je m'attachai les cheveux en une queue de cheval à la va-vite. Ahhhh voilà qui était mieux. Maintenant j'y voyais clair ! Grâce à mon don je pouvais voir même dans la pénombre. Mais vous avez bien fini par connaître mon "adresse" au fil de mes mésaventures. Je me cassais la margoulette toutes les 10 minutes. Comment ça je le fait exprès ? Non... Enfin si mais juste un peu pour ne pas qu'Eléna ait des doutes. J'aimerais bien lui dire... Mais si elle me pose des questions, ça me ferait mal au coeur de ne pas pouvoir lui répondre.

Mais au bout de quelques minutes de bosse malencontreuses, ma patience défailli légèrement...

"Dis... C'est quand qu'on arrive ? fis-je avec le ton d'un gosse fatigué par une longue marche."

Je la regardait et regrettais immédiatement mes paroles... Elle se donnait déjà la peine de me sortir de ce guêpier et en plus si je commençait à m'appitoyer sur mon sort... Ce serait égoïste. Je me ressaisis de suite et affichait une mine trise. Avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit je dit :

"Excuse-moi, je suis désolée, je ne voulais pas être désagréable... En tout cas merci de m'aider !"

Je baissais la tête honteuse de mon comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Eléna Isil
Touriste
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Ah, au fait, où suis-je?

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 22:30

"Dis... C'est quand qu'on arrive ?" fit Vyctorine sur un ton fatigué.

Je la comprends, ça fait pas mal de temps qu'on marche et moi aussi je suis fatiguée. Sans me laisser répondre, elle ajoute:

"Excuse-moi, je suis désolée, je ne voulais pas être désagréable... En tout cas merci de m'aider !

- Oh mais je ne te trouve pas désagréable. Je t'avouerais que moi aussi je suis fatiguée. Et pour répondre à ta question, on devrait arriver très bientôt."

Sur ces mots, nous débouchons pas loin du village de Poireau, sur un petit sentier de campagne. Sur ce sentier, personne à par un petit chat. Je sais bien que c'aurait pu être n'importe quel chat mais j'ai un pressentiment qui se confirme quand je m'approche.

"Léo!" je m'exclame.

Plus de doutes possible, c'est bien mon chat. Je pense qu'il à du suivre le car ou monter dedans quand je suis partie. Ne me laissant pas le temps de le gronder, il saute dans mes bras en miaulant et en ronronnant. Puis, toujours avec Léo dans les bras, je me tourne vers Vyctorine et lui demande:

"Tu veux que je t'accompagne? Je pourrais expliquer à ta soeur (ne me demandez pas comment je sais qu'elle est ici) ta longue absence sans qu'elle te crie dessus."

En attendant la réponse de Vyctorine, je serre mon petit chaton contre mon coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 22
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Ven 2 Nov - 23:36

"Oh mais je ne te trouve pas désagréable. Je t'avouerais que moi aussi je suis fatiguée. Et pour répondre à ta question, on devrait arriver très bientôt. me dit-elle"

En quelques mots, elle m'a rassuré. Je relève la tête et lui souris. Nous débouchons sur un petit sentier où nous apercevons un chat. J'adore les chats... Logique vu qu'en quelque sorte j'en suis un !

"Léo! s’exclame-t-elle"

Tiens c'est son chat? Il est mignon tout plein pensais-je en souriant comme une attardée. Il lui sauta dans les bras. C'est trop mignon !!!

"Tu veux que je t'accompagne? Je pourrais expliquer à ta soeur ta longue absence sans qu'elle te crie dessus. me demanda Eléna.
-Oh non ne t'en fait pas! Merci beaucoup , m'écrias-je très contente.

Je partis en me retournant et en lui faisant "coucou" avec ma main. J'étais vraiment reconnaissante de l'aide qu'elle m'avait apportée. J'espère la revoir durant cette semaine. Quand je rentrai, j'eus évidemment droit à l'inquisition de Céleste mais finalement elle était soulagée.

Plus tard, j'allais me coucher dans un lit dénué de tout blaireaux avec des draps neufs. Et je m'endormis, plongeant dans de merveilleux rêves remplis de belles choses...

En me levant, ma soeur m'apprit que j'avais prononcé le nom de Dimmitry et j'en restai baba . Je déjeunai et m'habillai en vitesse avant d'aller au marché du coin avec ma soeur. La journée prévit d'être belle.
Revenir en haut Aller en bas
Eléna Isil
Touriste
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/10/2012
Localisation : Ah, au fait, où suis-je?

MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    Lun 5 Nov - 22:34

[Désolée de ne pas avoir pu répondre, mais je n'ai pas trop le temps en ce moment et il faut aussi que je m'occupe du RP au centre-ville qui va beaucoup plus vite que celui-là. Heureusement, avec l'absence de Kaelia, je vais pouvoir rattraper mon retard...]

"Oh non ne t'en fait pas! Merci beaucoup" s'écrie Vyctorine en réponse à ma question.

Je la regarde s'éloigner et attends qu'elle disparaisse dans un virage avant de repartir à mon tour. Le chalet que j'ai loué se trouve à à peine 10 minutes du village de Poireau, pourtant, je l'atteins en ayant mis le double à cause de ma fatigue malgré la musaraigne que j'ai mangé dans la forêt et aussi du poids de Léo dans mes bras, même s'il n'est pas très gros pour ses 6 mois.
Harassée, j'ai du mal à trouver mes clés dans la petite sacoche (qui ne me quitte jamais ou presque). Quand je met enfin la main dessus, je tremble tellement que c'est un miracle que j'arrive à enfoncer la clé dans la serrure et à la tourner dans le bon sens. Je pousse la porte, pose Léo sur le sol en lui ordonnant de ne pas sortir du chalet puis je referme la porte à clé avec autant de difficulté que pour l'ouvrir. Je peux enfin me traîner jusqu'au lit et je m'y laisse tomber avec un soupir de soulagement pour m'endormir aussitôt.

Le lendemain matin, je suis réveillée par un Léo impatient que je lui donne à manger. Mais avant toutes choses, qu'elle heure est t-il? Je farfouille dans mon sac de voyage et je trouve enfin ma montre que j'avais oubliée hier. Il est environ 9h du matin (c'est le problème avec les chats: il n'ont pas la même notion du temps que nous et ils prennent donc leurs repas à n'importe quelle heure). Je me change en vitesse, sors la gamelle de mon petit chaton et... Malheur! J'ai oublié de prendre quelque nourriture que ce soit, que ça soit pour moi ou pour Léo. Par tous les dieux! Je vais être obligée de faire les courses, si, par quelque hasard que ce soit, une supérette se trouve dans le village où j'ai voulu passer mes vacances.
Je sors, vadrouille dans les 3 rues que compte le village et ne trouve aucun magasin, de quelque sorte que ce soit. Je grogne. Je vais être obligée d'aller au village de Poireau. Et soudain, j'ai une illumination:

"Si ça se trouve, je vais croiser Vyctorine en allant là-bas!"

Oui, je sais je parle toute seule mais j'ai l'habitude. D'ailleurs, une vieille dame (la seule personne que j'ai croisé jusqu'à présent à part celle qui travaille à l'office de tourisme et Vyctorine) me dévisage comme si je m'étais évadée d'un asile mais je m'en fiche. Ragaillardie par mon idée (celle que j'ai énoncée à voix haute, n'allez (justement) pas vous faire des idées), je m'éloigne jusqu'à que personne ne puisse me voir puis j'utilise la célérité propre aux vampires pour arriver au village de Poireau en un temps record (rassurez-vous, je n'ai pas chronométré, quoique j'aurais bien eu envie de l'avoir fait =] ). Je ne cherche pas longtemps avant de trouver la seule épicerie à des kilomètres à la ronde, qui, heureusement pour moi, est ouverte tous les jours. J'entre. C'est vraiment petit ici. Je m'avance vers l'unique caisse qui est tenue par un vieil homme grincheux qui, en plus, dégage une odeur assez... euh... conséquente et nauséabonde et lui demande:

"Auriez-vous de la nourriture pour chats, s'il-vous-plaît?

- A ça non, ma p'tite. Ici, j'chais pas si t'as r'marqué, on n'est pas à Paris. Le seul chat qu'on a dans le coin, c'est celui d'la mère Vignon. Lui, au moins, y sert à qu'eque chose, pas comme les gamines dans ton genre! Lui, y bouffe toutes les bestioles qu'on trouve par ici."

Bon, tant pis. Léo va devoir faire un petit tour dans la forêt à moins qu'il n'y ait des souris dans le chalet que j'ai loué: *MIAM! DES PETITS SOURICEAUX TOUS BONS TOUS CHAUDS!!! Moi?! Je suis sadique?!*. Je me retiens à grand peine de lui foutre mon poing dans la figure et de lui dévaster son magasin quand il ajoute dans sa barbe (chose que je n'ai entendue que grâce à mon ouïe plus fine que celle des humains): "Saletés d'touriste et d'gosses de riches". Je marmonne un "merci" que j'ai bien envie de lui faire bouffer à ce pèquenaud (non pas que je sois raciste, bien au contraire).
Je commence mes emplettes en déambulant dans les quelques rayons qui donnent le droit à cet endroit de s'appeler "supérette" . "Il en faut bien peu, de nos jours, pour caractériser quelque chose" dit tout le temps ma mère qui, je trouve (un peu tard, comme d'habitude), a bien raison. Soudain, devinez sur qui je tombe? Sur Vyctorine et sa soeur! Je leur lance, joyeuse:

"Bonjour!, ça va toutes les deux?"

Je crois me rappeler que j'ai déjà vu la soeur de Vyctorine (Céleste, si je ne me trompe pas) au QG de l'Association. Serait-elle une Paranormale, elle aussi? Si oui, Vyctorine à bien de la chance! Je les observe en attendant leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit village de Poireau, le lieu où les blaireau sont des habitants...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un petit village breton
» Un petit village non loin de Chamonix
» Quand reverrai-je, de mon petit village,...
» Petit village dans l'ombre "Mercurey "
» Un si joli petit village

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A comme Association RPG :: Rôle Play :: La campagne-
Sauter vers: