Le forum RPG de la série de Erik L'Homme et Pierre Bottero.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Combat et baston majestueuse... Je repasserais !

Aller en bas 
AuteurMessage
Vyctorine Bridge
Touriste


Messages : 39
Date d'inscription : 11/07/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part où son instinct l'y mêne

MessageSujet: Combat et baston majestueuse... Je repasserais !   Dim 28 Oct - 17:45

Je rentrais du lycée quand je L'avais croisé. Vous vous dites sûrement : "Quoi ?! Elle, au lycée ? Laissez-moi rire !" Et bien ranger vos phrases à deux cens et écoutez bien la tournure des évènements !

Donc c'était un Lundi, je m'étais levée tôt et une journée monotone et inactive (comme le forum... // je sors vite //) allait commencer. Je me levais de mon lit et me dirigeais vers le frigidaire. Mais lorsque j'ouvris la porte... CATASTROPHE !! Il n'y avait plus de lait ! J'ai donc décidé d'aller me prendre une douche mais le chauffe-eau était tombé en panne. Je suis allée m'habiller, complètement gelée. Une fois habillée, j'ai voulu faire quelques courses rapides mais l’ascenseur était (comme a son habitude) en panne. J'ai donc descendu les marches et une fois en bas, j'ai compris devant l’écriteau "close" que le lundi l'épicerie était fermée !! Mais pour moi il était hors de question que je remonte ces escaliers... Du moins pas tout de suite (AHAH !! Un moment de répit satané boîte de conserve !!! Ouiiiiii je l'ai euuuu!!!!) Du coup, je suis allée marcher un peu en ville et en passant devant le lycée, le surveillant m'a vu et m'a dit de rentrer en cours. Comme j'avais rien à faire, j'ai donc décidé (Et je n'y ai pas été forcée !) d'entrer dans l'établissement pour... Et tenez-vous bien... TRAVAILLER !! Ne vous étouffez-pas avec vos jus de chaussette voyons. Vous allez perdre du temps à nettoyer votre écran. Donc, bref ! Je suis entrée en salle de classe et lorsque mes camarades m'ont vu, ils ont d'un commun accord applaudit. Cela ne partait pas d'un mauvais fond car je pense qu'ils m'apprécient quand même. Je suis gentille, sisi je vous assure. Je m'assis au fond de la classe, à côté d'un nouveau. Cependant, il n'avait pas semblé troublé par les applaudissements.
Et je devais bien avouer que cela m'intriguait. Je me penchais en avant, cherchant à vérifier si le type était réel ou si c'était un extraterrestre envoyé sur Terre pour nous espionner. Cependant, il tourna la tête à cet instant, un sourcil arqué pour afficher son interrogation. Je me baissai alors précipitamment, fixant le sol, en braillant...

"Ça alors !!! J'ai encore perdu ma lentille de contact !!! Saloperie !!
-Mais Ophélie, tu n'as jamais eu de lentilles, fit une fille de ma classe. Tu n'aurais quand même pas oublié Joseph quand même ?! Tu le connais depuis la maternelle !!"

J'étais morte de honte et j'avais encore provoqué l'hilarité dans la classe à mes dépens. Tant pis. Je levais la tête et me mis à sourire.

A la fin de la journée, j'en avais plus que marre. L'école c'était pas pour moi. Mais je devais bien reconnaître que c'était bien quand même. Je devrais peut-être y aller plus souvent ! Je prenais alors le chemin des banlieues pour raccourcir mon trajet. Mais le hic, c'est que je n'avais pas regardé où j'allais et que je ne savais plus trop où j'étais. Mais mon instinct animal me poussa à me diriger dans une autre ruelle. Ayant une totale confiance en mon don, je ne doutais pas un instant que j'aurais pu me diriger vers mon futur adversaire. Je n'aurais pas non plus pu me douter que je croiserais un anormal ici. Et je ne pouvais encore moins imaginer que cet anormal aurait la peau plutôt blanche, des cheveux cours ébènes en bataille et de magnifiques yeux marrons avec des reflets rouges. Oui en effet je marchais sur ce qui semblait être une scène de crime. La victime... Un pauvre emballage de plastique avec deux énormes entrecôtes bien juteuses.

"Pouah ça pue !!! M'exclamais-je en me bouchant le nez et en fronçant les sourcils."

J'avais attiré l'attention du gars qui semblait tout étonné avec deux petites dents pointues enfoncée dans la chair. Et moi, pas choquée du tout de voir un type, qui je le savais était un vampire, (... ou du moins en grande partie) mordre dans un bout de viande, j'ai hurlé:

"Mon dieu, mais tu le suces ce steak ?!"

Alors là, je n'eus droit qu'à une succession de clignements d'yeux de sa part avant qu'il bondisse sur ses deux jambes et me défit du regard, un air menaçant, comme si il était près à me foutre la pâtée (D'ailleurs... On dirait pas plutôt "le pâté" ? Parce que "pâté-croûte"... Quoi que ! "Pâtée pour chat" !).

Il me tournait autour comme on tourne autour du dernier article soldé. Et croyez moi, quand on est à la place de l'article, on a très peur. Il se préparait à me foncer dessus quand j'intervins :

"STOOOOPP !!! On arrête tout et on range gentiment ses griffes ! Réfléchis. Tu a vraiment envie de me bouffer ?!"

Il réfléchit et fini par me faire un immense sourire... Plein de dents. Pas de doutes, ma vessie allait l^cher si ce n'étais pas déjà le cas. Mais qu'est ce que je raconte ?! Je vais pas trembloter devant cette sangsue!!

"Ohoh... Non non non. Tu vas t'ôter ces idées de la tête immédiatement ! Je suis pacifique moi et je veux pas me battre!! "

Ma remarque eut l'effet d'une menace d'un prof... C'est à dire aucun impact. Il s'apprêtait à me foncer dessus quand je mis mes don sur le mode on, sans même prendre la peine de camoufler mes oreilles de chat, ma queue, mes griffes et... MES MOUSTACHES ?! What's the f*** les amis ? Des oreilles ? Bon tant pis, cette journée m'avait épuisée et je n'allais pas chipoter pour si peu.

Le bon plan dans ma tactique, c'est que l'ennemi en face est totalement déconcerté. Je pensais qu'il allait de reprendre ou me sortir une bonne phrase bien snob à la vampire mais non !! Je me fourrais le doigt dans l'oeil jusqu'aux intestins !!

"Un chat ?! Non mais c'est quoi ce délire ? lâcha-t-il hébété comme un ado rebelle de la vie qui tue de la mort.
-Oui et alors, m'offusquais-je croisant les bras et fronçant les sourcils. Qu'est ce que ça peut te faire le buveur de sang ?
-C'est quoi ton problème ?
-Non mais toi, c'est quoi ton problème ?
-Tu rigoles ?! T'es arrivée dans ma ruelle et tu allais me dénoncer ou crier à mort. Il fallait bien que je fasse quelque chose !!
-Hein ? Mais de quoi tu parles ?!
-Qu'est-ce qu'y a la boule de poils ?
-Répète pour voir l'albinos ?"

La confrontation allait commencer et on allait bien se "fighter"! Il sortit ses crocs et je me mis à grogner à la façon des chats. Je lui fonçais dessus et il m'esquivait de justesse. Je perdis l'équilibre sur une de ses entrecôtes glissantes ( Dommage pour un chat) et me pris le mur en pleine face. Glorieux comme début de baston. Il riait comme un phoque ayant hinalé un gaz hilarant devant un film de Defunes. Grrrrr.... J'allais le tuer! Je revenait à l'attataque et cette fois, je réussi à lui asséner un uppercut. J'aurais gardé mon ma mauvaise humeur si sa machoire endolorie n'avait pas eu une couleur clignotante et qu'il n'avait pas fait une grimace aussi énorme. Vous l'aurez compris, j'étais pliée de rire. Le vampire se pencha en tenant toujours sa machoir d'une main et utilisait la deuxième pour attraper ma queue et me la tirer avec le plus de puissance possible.

"Aïeuhhhh, criais-je les larmes aux yeux. Arrêteee !!!!
-Ahah alors tu t'avoue vaincue ?
-Non !!!
-Bon..."

Il tira encore plus fort.

" NOOOOONNNNNN !!! Ouainnnn (c'est des pleurs...) Ouainnnnnnnn (... Même si ça y ressemble pas...) Ouainnnnnn (... Et que c'est chiant de faire ces parenthèses...) Ouaiiinnnnnnnn (Ouain, ouain ouain ouain ouain... POUETT POUETT OUAIN OUAIN PROUUUUTT !!!!! Héhéhé... Hum... Pardon ...)
-Alors ?
-Voui...
-Oui quoi ?
-Voui j'abandonne. Pourrais-tu me lâcher maintenant ?"

Il retira sa main et j'en profitais pour lâcher lâchement :

"Merci bouffon !"

Il se tourna vers moi et alors qu'on allait repartir pour se crêper le chignon, une vieille dame cria de sa fenêtre qu'il fallait qu'on arrête si on ne voulait pas qu'elle appelle la police. Rien que de penser à Walter dans son bureau, ça me fit l'effet d'une douche froide. Et pensez que pour les chats c'est encore pire. Du coup nos nous calmâmes et la question du vampire fusa :

« Mais t’es quoi, toi ?
-Je vais te le dire... DANS TES RÊVES !!"

Quelques instants après, je me retrouvais clouée au sol et il me torturais comme précédemment.

"ARGGGGGHHHH, hurlais-je de douleur."

Quand il fut satisfait de mes grincement de dents et claquement des cordes vocales, il se releva et je fis de même. Mais ce fut beaucoup plus catastrophiquement douloureux et bruyant...

"Ouïe ouïe ouïe... Aïe aïe aïe....
-Bon, quand tu auras fini de geindre, tu pourras répondre à ma question ! me dit-il d'un air totalement détaché."

Je le fusillais du regard et il je vis sa bouche dessiner un macro-sourire ( inverse de micro : en gros c'est un immense sourire ! ). Son attitude me sidéra et je soupirai.

"Il se trouve que j’ai un don c’est tout. Et toi ? Pourquoi m'as-tu tout coup attaqué alors que je ne faisais que passer ?"

Il regarda le ciel en passant la main dans ses cheveux, gêné.

"B'in... commença-t-il. J'ai cru que tu allais me dénoncer et me traiter de monstre au lycée et...
-Comment ça au lycée ? le coupais-je choquée.
-Tu vas me dire que tu n'as jamais remarqué au bahut ? Demanda-t-il blasé."

Je le détaillais physiquement : Assez grand, gringalet, des cheveux noirs, courts, en paillasson, et une bouche fine. Il n'étais pas particulièrement beau mais ses yeux aux reflet caramélisé/cuivrés étaient à tomber par terre (en l’occurrence tomber par terre d’inattention pour moi car j'aurais pu garder mes yeux fixés dans les siens et louper la première marche des 126 qui appartiennent aux escaliers devant le lycée). Je rosi légèrement, gênée.

"...Non désolée je ne t'ai jamais remarqué..."

Il soupira à son tour.

"Alors comme ça je suis si invisible que çà ? Gémit-il.
-Non mais je ne suis pas souvent au lycée alors c'est pour ça, m'empressais-je de dire pour m’excuser."

Il ne sembla pas se détendre et je tentais un petit sourire.

"Alors comme ça tu es un vampire ? essayais-je de changer la conversation.
-Qu'à moitié, dit-il avec un rictus d'énervement. Ouille sujet sensible ! Mince alors. Tu l'auras sûrement remarqué, je suis loin d'avoir la force physique d'un vrai vampire."

Je hochais la tête. Mais ce ne serait pas un Méga-complexe là ? Je pensais alors que si il avait eu les capacités d'un authentique vampire je ne serais plus de ce monde. Les larmes me montèrent aux yeux en pensant que j'aurais pu laisser ma soeur seule. Je secouais brusquement la tête et plantais sévèrement mes yeux dans les siens.

" Et je suis bien contente que tu ne sois pas entièrement un vampire!! Parce que sinon je ne serais plus là pour en parler !! Tu te rends compte que tu as failli me tuer ?! lui dis-je agacée"

Il me fixait désorienté. Puis il se reprit et dit :

"Mais calme-toi, de toute façon ce n'est pas le cas et tu es toujours vivante... Et puis je ne t'aurais pas tué !
-Ah bon ? fis-je les yeux pétillant de joie.
-Non, je ne t'aurais pas tué, j'aurais profité de la situation et j'aurais fait de toi mon esclave obéïssant et docile !!"

Il eut un instant de folie avec un air machiavélique. Oulah, ce type est un taré ! Comment ça moins que moi ?!
Soudain, il redescendit sur notre belle planète bleue, les pieds bien au sol. Je regardai alors ma montre avant de remarquer qu'il était déjà 19 heures !

"Ouah il se fait tard ! m'écriais-je.
-Ouep, je vais rentrer aussi. me fit le jeune garçon."

Et avant qu'il me tourne le dos, je lui demandais :

"Comment tu t'appelles ?
-Ryan. Me dit-il avec un sourire. Et toi ?
-Vyctorine !"

Il se tourna et me fit avec un petit geste de la main :

"Alors à demain Vyctorine."

Et il partit me laissant seule dans la ruelle avec les deux seuls témoins : Deux entrecôtes laissées à même le sol qui seront vite englouties par des chiens errants. (Et hop plus d'témoins !!)
Revenir en haut Aller en bas
 
Combat et baston majestueuse... Je repasserais !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résultat de combat et prise de flan
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» premier combat du tournois . 2 contre 2
» Coe David B. - Le combat des innocents - La couronne des sept royaumes T4
» Le combat ordinaire... en chanson par les fatals picards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A comme Association RPG :: Rôle Play :: Paris :: Rue Muad'Dib-
Sauter vers: